11.10.2017     Actu

7 étapes pour réussir son site e-commerce

7 étapes pour réussir son site e-commerce

L’e-commerce se porte bien mais c’est loin d’être l’eldorado promis par certains. En France, sur 200.000 commerces en ligne, moins de 5% dépassent le million d’euros de CA et les 2/3 n’atteignent pas 30.000 € par an. Un e-commerçant sur 8 abandonne chaque année en Belgique. C’est dire si la préparation est primordiale.

Voici 7 étapes qui devraient vous permettre de réussir.

Etape 1 : Bien préparer son business plan

La réussite en e-commerce dépend de votre stratégie en amont. Car il en va de l’e-commerce comme de tout type d’entreprise. De l’idée au lancement, il y a une série de jalons à poser :

  • connaître votre marché et trouver qui est votre client idéal,
  • repérer et surveiller vos concurrents,
  • trouver votre positionnement (en quoi êtes-vous différent de vos concurrents)
  • choisir les bons produits (faciles à livrer et stocker) et les bons fournisseurs  (fiables, réactifs)
  • fixer vos prix pour s’assurer de la rentabilité de l’opération (en tenant compte des coûts de développement et maintenance du site, des frais publicitaires, du coût d’acquisition et de stockage des marchandises, des frais de livraison, etc.).
  • préparer un plan marketing pour promouvoir votre site, attirer les internautes, les convertir en clients et les fidéliser.  
  • Organiser la livraison de vos produits (simple, bon marché, personnalisée)
  • Connaître et se conformer aux obligations légales liées à la vente en ligne – Consultez la FAQ du site infoshopping.be pour en savoir plus.

Etape 2 : Trouver la solution e-commerce qui vous convient

En fonction de votre budget, plusieurs possibilités s’offrent à vous, plus ou moins onéreuses.

  • les places de marché telle que eBay, Amazon, Bol.com ou AliBaba sont un bon moyen de tester de nouveaux produits auprès des clients.
  • les solutions clés en main telles que Shopify, Wizishop, Oxatis qui nécessitent peu de connaissances techniques.  
  • les solutions open source, les plus souvent utilisées, plusflexibles et évolutives  
  • le sur mesure, qui permet de créer l’e-shop de vos rêves. Mais cela à un coût.

Les solutions open source sont les plus utilisées par les PME. Le trio de tête étant Woocommerce, Prestashop et Magento.

Etape 3 : Choisir un positionnement et une identité de marque

Comme pour tout commerce, vous devrez choisir un nom, un style, une identité forte et différenciante.  Votre site web est votre vitrine, soignez-la !

Quelques conseils :

  • Choisissez un nom court, accrocheur, mémorable. Facile à prononcer et à écrire.
  • Soyez créatif … mais pas trop. Mettez-vous surtout à la place de votre futur client. Qu’est-ce qui pourrait le séduire, le convaincre. À qui est-il susceptible de s’identifier.

Etape 4 : Soigner vos contenus & pensez référencement

L’importance du contenu d’un site e-commerce est encore trop souvent négligée. Or, c’est un élément déterminant, non seulement pour convaincre ou rassurer vos clients mais aussi pour être bien référencé par Google.

Rédiger des fiches produit qui attirent et font vendre est un art qui ne s’improvise pas. La valeur perçue des produits d’une boutique en ligne dépend en grande partie de la qualité des photos et du webdesign.  

Quelques conseils :

  • Pour rédiger des descriptions persuasives, concentrez-vous sur votre acheteur idéal. Parlez des avantages clients plutôt que des caractéristiques produit.
  • Choisissez les mots que votre acheteur utilise.
  • Soignez vos photos de produits. Et si votre budget est limité, tirez profit des nombreux outils et tutos qui vous permettront de démarrer seul.
  • Stimulez l’imagination des internautes.

À lire : 9 Manières de Rédiger une Fiche Produit Persuasive pour Vendre Plus – Shopify
Le guide complet pour apprendre la photo de produits - Shopify

Etape 5 : Orchestrer l’ouverture de votre e-shop

Faire connaître votre nouveau site e-commerce et faire venir des acheteurs est votre défi n°1. Sans promotion, pas de trafic et donc pas de ventes. Il est donc vital de prévoir un budget suffisant pour une campagne de promotion soutenue à l’ouverture de votre e-shop, puis un budget récurrent pour entretenir sa visibilité et développer votre notoriété.

Avant même l’ouverture de votre boutique en ligne, commencez à en parler autour de vous, sur les réseaux sociaux et chaque fois que vous en aurez l’occasion. Démarrez une page Facebook dédiée pour commencer à faire le buzz et créer une communauté de fans.

Etape 6 : Gérer et animer votre site e-commerce

Après quelques mois d’activité, les commandes devraient normalement affluer. Vous constaterez à ce moment-là qu’il n’est pas simple de tout mener de front. Répondre aux demandes clients, surveiller les stocks, expédier les commandes, continuer à communiquer régulièrement sur les réseaux sociaux, via mail, etc. ... tout cela demande temps et organisation.

En tant qu’e-commerçant, pour réussir votre boutique en ligne, vous devez assurer une certaine polyvalence dans vos tâches quotidiennes : gestion des commandes, mises à jour des produits sur le site, tâches administratives, gestion de votre équipe… Au milieu de tout ça, vous devez également réaliser un travail de veille technologique pour suivre les nouvelles tendances du Web et faire évoluer votre boutique en ligne ainsi que vos services pour continuer à performer. Oui mais voilà, le temps vous manque sans doute. Et les tendances Web évoluent constamment… (Wizishop)               

Etape 7 : Enchanter les clients et les fidéliser

Un client fidélisé, c’est un client qui revient acheter plus de produits et qui devient ambassadeur de votre marque, c’est-à-dire qui en parle autour de lui.

Le but de la fidélisation est d’instaurer une relation de confiance avec vos clients. Établir une relation durable est d’autant plus important que, selon le principe de Pareto, 80% du chiffre d’affaires est apporté par 20% des clients … et ces 20% sont précisément ceux que vous aurez réussi à fidéliser.

Pour aller plus loin